27/02/2006

 

 

 

Première mondiale

Prototype Saab Aero X : vers un nouveau style

 

·         Des lignes inspirées par l’aéronautique et les racines scandinaves de la marque

·         Un style annonçant l’arrivée d’un vocabulaire stylistique plus moderne

·         Verrière ouvrante novatrice, éliminant portes et montants de pare-brise

·         « Puissance verte » fournie par un moteur BioPower 400 ch alimenté au bioéthanol pur

 

Le prototype Saab Aero X puise dans le passé aéronautique et les racines scandinaves de Saab pour donner naissance à une ligne totalement originale dans le monde des grandes sportives. Voulu comme un outil destiné à explorer les futures orientations du design, l’Aero X impose un nouveau vocabulaire stylistique qui va inspirer les futurs produits Saab.

 

Comme on peut s’y attendre d’une marque comme Saab, ce dynamique coupé sport deux places rompt complètement avec la conception automobile conventionnelle, que ce soit à l’extérieur ou à l’intérieur.

 

D’abord, il n’y a pas de portes… ni de montants de pare-brise. Parce que la Saab

Aero X adopte une verrière coiffant l’habitacle, exactement comme sur un avion de chasse. Il offre au pilote de l’Aero X une vision totalement dégagée sur 180 degrés, tout en facilitant l’entrée et la sortie dans cet habitacle au ras du sol.

 

La puissance qui entraine les quatre roues motrices de la Saab Aero X lui vient d’un moteur qui se montre aussi quelque peu différent. Le V6 BioPower bi-turbo de 400 ch est alimenté au bioéthanol, une source d’énergie renouvelable, non préjudiciable à l’environnement en grâce à des émissions réduites de CO2 fossile. « La puissance verte » de ce moteur évolué donne une nouvelle signification au slogan « la puissance responsable ».

 

A l’intérieur, l’habitacle de la Saab Aero X bouleverse les conventions et se présente sous l’aspect d’un intérieur très sobre au design scandinave. Plus de cadrans, plus de manettes ni de boutons. Au lieu de cela, Saab a utilisé des techniques dérivées de la fabrication suédoise en verre et d’instruments de précision, et les données sont affichées par des graphismes en trois dimensions sur un panneau de verre formant une « zone claire ».

 

Tout l’éclairage extérieur et intérieur est confié à des LED (diodes électroluminescentes). Elles ont offert une grande liberté de conception à l’équipe de design, et ils ont pu exploiter tous les avantages offerts par la compacité d’une technologie que l’on retrouvera de plus en plus sur de futurs produits Saab.

 

Avec une carrosserie aérienne en fibres de carbone, un moteur léger, une suspension à pilotage électronique et une transmission intégrale, la Saab Aero X est une pure voiture de sport dont le niveau de performances devrait être aussi impressionnant que son allure. Les simulations sur ordinateur prévoient un temps de seulement 4,9 secondes pour effectuer le 0 à 100 km/h et une vitesse maxi de 250 km/h (limitée).

 

En dépit de son orientation typée très sport, l’Aero X conserve une surprenante fonctionnalité, une fois de plus, une qualité que l’on retrouve sur toutes les créations de Saab. Dans la partie arrière, sculptée de manière impressionnante, se niche un coffre double très commode, fermé par un hayon classique mais équipé d’un tiroir dissimulé sous le plancher.

 

« Cette étude montre que l’histoire de Saab recèle assez de force pour inspirer un design fort et novateur, » dit Bryan Nesbitt, Directeur Exécutif de GM Design Europe. « Pour concevoir les nouveaux produits Saab, nous nous attacherons à cultiver soigneusement la personnalité de la marque en respectant la tradition scandinave du design. »

 

« Ce concept-car montre les perspectives passionnantes qui s’ouvrent à nous lorsque nous évoluons vers un vocabulaire stylistique plus moderne pour la marque, » dit Jan Åke Jonsson, Directeur Général de Saab Automobile. « Nos designers, nos ingénieurs et les gens du marketing de Suède sont les mieux placés pour fortifier et communiquer le patrimoine unique de Saab. Leur travail permettra de garantir que les voitures projetées expriment les valeurs essentielles de la marque, telles que modernité du design, hautes performances et fonctionnalité, dans une démarche qui reste propre à Saab. »

 

La Saab Aero X est la dernière-née d’une série de prototypes Saab, dont chacun a mis en valeur l’une des facettes de la marque. Elle a ainsi été précédée par le 9-X « à quatre dimensions » (IAA Francfort 2001), le Coupé Cross-over 9-3X (Détroit 2002) et la 9-3 Sport-Hatch (IAA Francfort 2003).

# # #

Historique

De l’avion aux automobiles

 

Les racines de Saab dans le monde aéronautique remontent à presque 70 ans en arrière. C’est en 1937 que naquit Svenska Aeroplan Aktiebolaget (Société suédoise d’aéronautique à responsabilité limitée) dans la ville de Trollhättan, à 70 kilomètres au nord de Göteborg, là où les Saab sont encore construites aujourd’hui, à l’emplacement où était implantée la première usine d’avions.

 

La société livrait des avions de chasse à l’armée de l’air suédoise, avant de se diversifier dans l’aviation civile en 1944. La branche automobile est née en 1947, année où Saab a dévoilé sa première voiture, la Saab 92 (le Saab 91 était un petit avion utilisé pour l’entraînement des pilotes). La carrosserie très fuselée à profil en goutte d’eau de la carrosserie des 92 était de toute évidence l’œuvre d’ingénieurs aéronautiques. A cette époque, elle se démarquait totalement dans la production de petite série, de même qu’il était exceptionnel de faire appel pour le dessin de la carrosserie au travail en soufflerie.

 

L’adoption de la traction-avant pour bénéficier d’une tenue de route sûre et obtenir la meilleure utilisation de l’espace était également peu courante à cette époque. Il fallut attendre plus de dix ans pour que cette architecture s’impose sur les autres automobiles…

 

Saab donna également naissance à un autre véhicule original, la Sonett 1, une voiture de sport ultralégère destinée à la compétition, qui fut dévoilée voilà exactement 50 ans cette année. Son châssis « monocoque » était réalisé comme on construit un avion, avec des panneaux d’aluminium, plutôt que d’avoir recours à la méthode plus conventionnelle des poutres et des tubes acier. Bien qu’elle soit répandue dans la construction aéronautique, Saab employait cette architecture six ans avant qu’elle n’arrive en Grand Prix.

 

Aujourd’hui, plus de 4 millions de voitures et 4.000 avions plus tard, Saab est un nom et deux entreprises. L’activité automobile, Saab Automobile AB, est maintenant la propriété en totalité de General Motors, le plus grand constructeur automobile du monde, alors que Saab Group est un des leaders internationaux des technologies de pointe, spécialisé dans les systèmes spatiaux et de défense.

 

Au fil des années, les Saab ont conservé certaines caractéristiques héritées du monde de l’aéronautique, comme le pare-brise enveloppant, l’ergonomie de la planche de bord proche d’un cockpit d’avion, l’éclairage en vert de l’instrumentation ou les cadrans n’affichant que les informations indispensables. L’esprit inventif de ces premiers ingénieurs aéronautiques, qui apportaient une attention toute neuve à la sécurité, continue à vivre dans la philosophie originale de l’automobile qui dicte la création de Saab.

18:20 Écrit par E.M | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.